Avertir le modérateur

28/04/2009

Choisissons nos luttes ! Par principe et par précaution

Ce matin, j’ai reçu un mail d’une joyeuse équipe voulant faire pratiquer le principe de précautions pour les antennes diverses et peu riantes. Christie a reçu le même, semble-t-il ! N’étant pas Don Quichotte, je ne lutte pas contre le progrès technologique (ce qui n’empêche pas aux scientifiques divers de faire des recherches pour tenter de trouver des trucs qui ne nous pas un cancer d’un nouveau genre qui nous fera mourir dans d’affreuses souffrances). Certaines luttes décrédibilisent l’utilisation de ce fameux « principe de précautions ». Un de ces jours, on en rira tellement qu’on développera l’utilisation des OGM !

Choisissons nos luttes ! Je n’ai pas besoin des OGM pour faire le con avec mon iPhone, par contre, j’ai besoin des antennes pour consulter mon compte facebook pendant les réunions au travail.

En Français : de toutes manières, les antennes vont se développer. Ne dépensons pas de l'énergie pour un machin incontournable mais pour faire des progrès. Par contre, les OGM ne sont pas indispensables, ni-même, semble-t-il utiles. Ne nous lançons pas à la poursuite du Grenelle des Antennes, faisant le jeu, ainsi, de la communication gouvernementale.

20/04/2009

Les excuses de Nicolas Sarkozy

Pierre Moscovici a demandé à Nicolas Sarkozy de s'excuser pour les propos de Frédéric Lefebvre...

 

"

Paris, 20 avr 2009 (AFP) - Le député PS Pierre Moscovici a demandé lundi à Nicolas Sarkozy et au secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand de présenter des excuses à Ségolène Royal pour des propos "sexistes" et "vulgaires" qu'ont tenus Brice Hortefeux et Frédéric Lefebvre à son égard.

M. Hortefeux a déclaré dans une interview au Figaro lundi que Mme Royal "devrait demander pardon pour toutes ses bêtises", tandis que M. Lefebvre lui a conseillé une "aide psychologique".

"Je demande à Xavier Bertrand qui est le patron de Frédéric Lefebvre (porte-parole de l'UMP, ndlr) et à Nicolas Sarkozy qui est le patron de Brice Hortefeux (ministre du Travail, ndlr) de demander pardon, de demander des excuses pour la grossièreté des propos inqualifiables qu'ils parviennent à tenir sur quelqu'un qui a été le représentant d'une grande formation politique à l'élection présidentielle", a déclaré le député du Doubs sur i-Télé.

L'ex-candidate à la présidentielle a été "attaquée par toute une série de barons UMP" de manière "sexiste, brutale, vulgaire", selon lui.

"Tout ça a été fait en service commandé directement de l'Elysée pour jeter un rideau de fumée sur la vraie affaire qui est une affaire Sarkozy", a lancé M. Moscovici, jugeant que les propos du chef de l'Etat sur le chef de gouvernement espagnol Jose Luis Zapatero avait été "faussement démentis" et étaient "très graves pour la politique étrangère de la France".

Selon M. Moscovici, "la vulgarité de l'UMP est inqualifiable, la prétention de Nicolas Sarkozy insupportable", et "tout ça a un résultat : ça affaiblit la parole de la France".

"

08/04/2009

Ca me chauffe les étiquettes

Après je ne sais combien de blogueurs, voilà Nick Carraway qui nous pond un billet à propos des étiquettes politiques.

« Derrière le vernis classificatoire se cache en fait un sectarisme très marqué. » Bravo. En gros, 50% des Français sont sectaires.

Ah ! J’ai oublié ! Je réserve ce blog aux polémiques blogosphériques que j’affectionne mais qui ont un peu tendance à polluer PMA. Ca risque de lasser le lecteur (pas moi…). J’avais décidé de réserver ce blog pour parler des Européennes mais il n’y a pas grand-chose à dire. Si ! Elles sont le 7 juin et nous sommes le 8 avril. Personne n’en parle.

Ah ! J’ai oublié un autre truc. Tout le monde connaît l’illustrissime Sarkofrance. Ce type est très doué pour nous mâcher l’actualité Sarkozienne, faisant en sorte que nous n’ayons plus qu’à allumer l’ordinateur pour pondre le billet matinal. Il est surtout très doué pour les compliments. Gloire à Sarkofrance qui résume par ailleurs très bien mes positions ce qui me permet d’éviter de chercher dans mes propres billets pour me citer !

A propos des étiquettes, je disais donc : « les gugusses qui se prétendent ni à droite ni à gauche sont généralement à droite mais n’osent pas le dire ».

Dans l’étiquetage, il y a évidemment des nuances variées. Il n’empêche que, par exemple, un type qui approuve le paquet fiscal ne peut être qu’à droite mais je ne vais pas tergiverser sous un intellectualisme du dimanche pour démontrer l’existence d’un clivage qui existe depuis belle lurette dans la politique Française (et même internationale).

Ce n’est pas grave d’être à droite. On ne va pas en chier une pendule. L’important est d’assumer ses positions.

Nick dit : « Et c’est parce qu’on colle ces fichues étiquettes que la blogosphère se sectarise de jour en jour : impossible d’être d’accord avec un mec de droite quand on est un blogueur de gauche, c’est juste politiquement impensable ».

Ce n’est pas impensable, c’est juste complètement crétin. J’en ai connu de ces types qui venaient poster un argumentaire de droite sur PMA. « Heu ! C’est de la faute aux 35 heures ». Pour ma part, je ne vais intervenir pour porter une contre indication à un blogueur de droite qui fera un billet pour tenter de démontrer que l’ouverture d’un marchand de chaussures le dimanche est un progrès social !

Ca servirait à quoi ? Faut pas confondre dialogue et débat con et inutile.

Nick a dit : « Les blogs de gauche lisent des blogs de gauche, où chacun est quasiment d’accord sur tout, et surtout n’allons pas linker […] les frères ennemis de la droite ». D’une part, si je lis plus de blogs de gauche, c’est surtout parce qu’il y a plus de blogs de gauche. Soyons objectifs. Sans compter que 99,99% blogueurs de droite se disent hostiles à la politique de Nicolas Sarkozy. Ils feraient mieux de se rappeler que c’est eux qui l’ont porté au pouvoir. S’ils veulent rigoler sur les blogs, ils n’ont qu’à voter pour le camp opposé au leur.

En outre, la plupart des blogs de droite ne se revendiquent pas de droite mais se revendiquent apolitiques car ils refusent de poser des étiquettes… ce qui est d’ailleurs le sujet du billet de Nick. Un peu de cohérence ne nuit pas.

D’autre part, je ne vois pas l’intérêt que j’aurais à faire la promotion de gugusses, probablement fort sympathiques avec des épouses charmantes dont on pourrait abuser avec plaisir à l’issue d’un repas trop arrosé, mais qui ont des idées politiques diamétralement opposées aux miennes.

Un peu de cohérence ne nuit pas.

Nous ne sommes pas dans la blogosphère pour papoter entre frères ennemis. J’ai mieux à faire, merci.

 

Aurel est zarbi

On rencontre souvent des gens étranges dans la blogosphère, des types qui n’ont aucun recul, aucune analyse de leurs propres propros, qui vont me trouver grossier sans même se rendre compte de leur propre ignominie. Ils me rappellent cet ancien numéro de la blogosphère politique qui trouvait amusant de représenter les left_blogs sous la forme d’une photo pornographiquesd’un musclé entrain de se branler en y mettant comme légende « Left_blog se masturbant devant le classement Wikio ». Pour lui, c'était probablement du premier degré, gentillet comme tout. Pas une insulte  pour les militants politiques que nous sommes. Il s’était offusqué que je le traite de gros con alors que je me trouvais relativement mesuré. C'était bien, j'avais eu plein de visiteurs. Il s'était barré peu avant du classement sous d'idiots prétextes. Peut-être avait-il tout simplement honte d'être classé en blog politique.

 

Nous pourrions qualifier ces gens de trous du cul. Ils se croient tout permis mais ont oublié de se regarder dans un miroir. Nous pourrions ? Faisons-le.

 

J’en ai trouvé un autre. Aurel. Ce type, dont je n’ai jamais entendu parlé, désolé pour lui, n’hésite pas à me qualifier de « hyène », de « bouledogue » et de « non fréquentable ». Dans un billet où il défend l’extrême droite, ça laisse rêveur.

 

Ce type est tellement con que dans le même paragraphe il met en cause ma bonne foi tout en montrant qu’il me donne raison.

 

Faire un billet pour m’insulter. Il a raison, ça lui donne des liens pour les classements. Quand on ouvre son blog, le premier mot qui apparaît est « responsabilité ».

 

Dans un moment d’égarement, je perds quelques minutes à lui expliquer en quoi il se trompe. Il me répond :  « Nicolas, n'inverse pas la situation. C'est l'hôpital qui se fout de la charité ». Je ne vois d’ailleurs même pas le rapport. Aucun recul. Pire ! Il m’insulte et refuse d'écouter la réponse.

 

Je me demandais si j’allais en faire un billet. Un moment, je me demandais même si j’allais le faire sur PMA pour assurer un moment de gloire à ce trou du cul qui pense qu’on peut aisément insulter les gens, sans avoir à en rougir, sans même penser qu’ils sont probablement passibles de justice (si je n’avais pas mieux à faire), sans même réfléchir à leur argumentation. Le « C'est l'hôpital qui se fout de la charité » est éloquent. Il s’imagine que je suis moi-même insultant dans les blogs alors que je suis juste grossier. Il manque une étape à l'école : réfléchir aux mots.

 

Ai-je parfois insulté quelqu'un, même critiqué quelqu'un (à part les cadres UMP !), en dehors du cadre d'un droit de réponse ?

 

Et ce connard s'autorise à insulter tous les militants d’extrême gauche sur son blog alors que je n’ai jamais un insulté un militant d’extrême droite.

 

Ils sont comme ça, tous ces zigotos qui me trouvent bourrin. Persuadés avoir écrit un chef d'oeuvre de la littérature alors que leur propre relecture de leur texte n'atteint même l'effort que se donne un étudiant en Sciences Po en rendant un devoir à un prof. Vérifier les mots, pas le sens... Vérifier que son argumentation est bien propre sans même se poser la question de savoir si, par hasard, il n'aurait pas écrit n'importe quoi.

 

Je me demandais si j’allais en faire un billet. Oui ! Car je suis assez content du titre que j’ai trouvé ! C’est d’ailleurs à peu près le seul truc qui pourrait faire qu’on accorde le moindre intérêt à ce type. Sauf si on est formateur des profs de Sciences Po.

04/04/2009

Hadopi chez Falconhill

Comme je le comprends ! Mon copain FalconHill est parti en week-end (ça lui arrive souvent d’ailleurs…) et a fermé les commentaires de son billet sur Hadopi pour avoir la paix ! Il a raison… Mais je suis pris à parti par un libéral énervant et je n’ai pas d’autre choix que de répondre ici…

Que me dit-il ?

« Rubin a dit…

@Nicolas : deux questions
1. D'où tires-tu que le téléchargement est nécessairement illégal ?
2. Et si c'est illégal, alors c'est nécessairement du vol ?
»

Je n’ai jamais dit que le  téléchargement est nécessairement illégal. Je dis juste que le téléchargement illégal est illégal parce qu’il est illégal. Un peu comme ma voiture rouge est rouge parce qu’elle est rouge.

Voilà bien les libéraux ! Titiller les gens sur des conneries pour pondre des théories en oubliant de lutter contre le principal, en l’occurrence cette loi dont au sujet de laquelle nous sommes tous les deux farouchement opposé !

Ma débonnaireté légendaire m’empêchera de répondre sur le « vol ». Un libéral doit penser comme normal de s’approprier des droits qu’on n’a pas… Je l’ai déjà dit, mais dans cette affaire, il ne faut pas, je pense, se tromper de combat !

Classement Wikio - Avril

Arg ! Je manque à tous mes devoirs ! L’avant-première du classement Wikio des blogs politiques est disponible chez Vogelsong. PMA reste le premier, pour le septième mois consécutif, et si nous n’étions pas à heures du matin, je paierai volontiers une tournée générale. J’espère que ce mois-ci sera encore plein de polémiques et que de nouveaux classements seront inventés pour notre plus grand bonheur, afin que d’autres polémiques puissent naître.

03/04/2009

Dépité par l'adoption d'Hapopi par peu de députés

Le machin qui a mis Internet et la blogosphère en émoi ces dernières semaines a été adopté cette nuit par... 16 députés ! Vive la démocratie !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu