Avertir le modérateur

08/04/2009

Ca me chauffe les étiquettes

Après je ne sais combien de blogueurs, voilà Nick Carraway qui nous pond un billet à propos des étiquettes politiques.

« Derrière le vernis classificatoire se cache en fait un sectarisme très marqué. » Bravo. En gros, 50% des Français sont sectaires.

Ah ! J’ai oublié ! Je réserve ce blog aux polémiques blogosphériques que j’affectionne mais qui ont un peu tendance à polluer PMA. Ca risque de lasser le lecteur (pas moi…). J’avais décidé de réserver ce blog pour parler des Européennes mais il n’y a pas grand-chose à dire. Si ! Elles sont le 7 juin et nous sommes le 8 avril. Personne n’en parle.

Ah ! J’ai oublié un autre truc. Tout le monde connaît l’illustrissime Sarkofrance. Ce type est très doué pour nous mâcher l’actualité Sarkozienne, faisant en sorte que nous n’ayons plus qu’à allumer l’ordinateur pour pondre le billet matinal. Il est surtout très doué pour les compliments. Gloire à Sarkofrance qui résume par ailleurs très bien mes positions ce qui me permet d’éviter de chercher dans mes propres billets pour me citer !

A propos des étiquettes, je disais donc : « les gugusses qui se prétendent ni à droite ni à gauche sont généralement à droite mais n’osent pas le dire ».

Dans l’étiquetage, il y a évidemment des nuances variées. Il n’empêche que, par exemple, un type qui approuve le paquet fiscal ne peut être qu’à droite mais je ne vais pas tergiverser sous un intellectualisme du dimanche pour démontrer l’existence d’un clivage qui existe depuis belle lurette dans la politique Française (et même internationale).

Ce n’est pas grave d’être à droite. On ne va pas en chier une pendule. L’important est d’assumer ses positions.

Nick dit : « Et c’est parce qu’on colle ces fichues étiquettes que la blogosphère se sectarise de jour en jour : impossible d’être d’accord avec un mec de droite quand on est un blogueur de gauche, c’est juste politiquement impensable ».

Ce n’est pas impensable, c’est juste complètement crétin. J’en ai connu de ces types qui venaient poster un argumentaire de droite sur PMA. « Heu ! C’est de la faute aux 35 heures ». Pour ma part, je ne vais intervenir pour porter une contre indication à un blogueur de droite qui fera un billet pour tenter de démontrer que l’ouverture d’un marchand de chaussures le dimanche est un progrès social !

Ca servirait à quoi ? Faut pas confondre dialogue et débat con et inutile.

Nick a dit : « Les blogs de gauche lisent des blogs de gauche, où chacun est quasiment d’accord sur tout, et surtout n’allons pas linker […] les frères ennemis de la droite ». D’une part, si je lis plus de blogs de gauche, c’est surtout parce qu’il y a plus de blogs de gauche. Soyons objectifs. Sans compter que 99,99% blogueurs de droite se disent hostiles à la politique de Nicolas Sarkozy. Ils feraient mieux de se rappeler que c’est eux qui l’ont porté au pouvoir. S’ils veulent rigoler sur les blogs, ils n’ont qu’à voter pour le camp opposé au leur.

En outre, la plupart des blogs de droite ne se revendiquent pas de droite mais se revendiquent apolitiques car ils refusent de poser des étiquettes… ce qui est d’ailleurs le sujet du billet de Nick. Un peu de cohérence ne nuit pas.

D’autre part, je ne vois pas l’intérêt que j’aurais à faire la promotion de gugusses, probablement fort sympathiques avec des épouses charmantes dont on pourrait abuser avec plaisir à l’issue d’un repas trop arrosé, mais qui ont des idées politiques diamétralement opposées aux miennes.

Un peu de cohérence ne nuit pas.

Nous ne sommes pas dans la blogosphère pour papoter entre frères ennemis. J’ai mieux à faire, merci.

 

Commentaires

> la plupart des blogs de droite ne se revendiquent pas de droite mais se revendiquent apolitiques

Si par blogs de droite, tu entends LHC, alors on peut facilement étiqueter les uns et les autres, mais ce qu'on ne peut pas faire, c'est leur coller l'étiquette d'un parti, puiqu'aucun ne se reconnait dans la droite, le centre ou la gauche française.

Écrit par : Bob | 08/04/2009

"Nous ne sommes pas dans la blogosphère pour papoter entre frères ennemis."

Voilà, ça résume tout. Tu te fais donc le héraut de l'entre-soi. Où il n'y a aucune contradiction. Où il n'y a aucun dialogue. C'est vrai que c'est mieux, au moins on a toujours raison.

J'aime la logique du web social.

Écrit par : Nick Carraway | 08/04/2009

Nous sommes même prêts à linker des extra-terrestres ou un mamouth. Sans même vérifier s'ils sont à jour de cotisation. Pour vous dire Nick à quel point nous vous aimons les uns les autres. Fraternité, Bob. (c'est la segocompatible attitude). Fraternité Nick. Fraternité Nicolas.

Écrit par : mtislav | 08/04/2009

Les étiquettes, c'est la faute aux 35 h, au Front Populaire, à Jean Jaurès, à Gracchus Baboeuf, à Spartacus.
Il fallait que cela soit dit.

Écrit par : Férocias du Blog Les Peuples du Soleil | 08/04/2009

Personne n'en parle. Personne n'en parle. Hè ho ! Nous sommes déjà au moins 8 à en avoir parlé, des européennes... et ça commence là :

http://renovationetpragmatisme.blogspot.com/2009/03/une-chaine-pour-lancer-la-campagne-des.html

C'est quoi ce travail ?!

Écrit par : dedalus | 08/04/2009

Bob,

Si tu veux. L'affaire est close.

Nick,

Imagine que tu sois de droite : une discussion politique avec quelqu'un de gauche t'a-t-elle fait vaciller réellement ?

Je ne suis le héraut de rien : tu pourfends les zozos qui refusent le dialogue. Je leur donne raison : j'ai un tas de contradicteur sur PMA, ils ne m'apportent rien, ils ne m'ont jamais fait changé d'avis, ils n'ont jamais fait changé d'avis mes lecteurs. C'est une démarche inutile : débattre pour débattre, pour le plaisir de la rhétorique. Ca me fait perdre mon temps.

Si je ne suis pas d'accord avec un type (mettons toi, par exemple, puisque c'est le cas avec ce billet), j'en fais un billet, où je mets le type en lien, pour exprimer mon point de vue.

Mtislav,

Fraternitude ?

Ferocias,

et Jospin ?

Dedalus,

Je sais, je sais, mais pas dans la presse ou à la télé. D'ailleurs vous êtes l'objet d'un de mes prochains billets, mais je n'ai pas encore eu le temps de tout lire. Vous bossez trop, bordel.

Écrit par : Nicolas | 08/04/2009

Il ne s'agit pas de rhétorique, de choc intellectuel, mais simplement de dialogue. Si l'on se ferme à la contradiction parce qu'on est persuadé a priori qu'elle n'apportera rien et ne fera pas changer d'un iota, alors on s'enfonce dans une profonde bêtise. Il ne s'agit pas d'être convaincu par l'autre, mais de reconnaître un éclairage différent et convaincant qui questionne ses propres convictions, invite à les préciser ou à les nuancer.

Et oui, pour répondre à ta question, quand je débats avec d'autres personnes, il m'arrive de trouver certains arguments convaincants et de m'interroger sur ce que je crois. Car très souvent, les idées proviennent d'observations, et l'on observe trop souvent à partir d'un cercle socioculturel donné.

Écrit par : Nick Carraway | 08/04/2009

Nick,

Mais non, justement. D'ailleurs, au deuxième commentaire, tu réussis à employer le mot de bêtise.

L'éclairage convainquant (ou non), je l'ai en lisant les blogs.

Par ailleurs, pour dialoguer, il faut savoir lire ! Dans ton premier commentaire, tu t'en tiens à prendre ma conclusion pour un résumé. Tu as juste oublié de répondre aux points importants (enfin... qui me semble tels...) de mon billet.

1. Pourquoi on traine plus entre gens de gauche ? Réponse (résumée) : il n'y a personne en face.

2. Le clivage que tu critiques mais qui existe bien, ne serait-ce que dans l'histoire de la Cinquième république.

Écrit par : Nicolas | 08/04/2009

C'est vrai et faux en même temps ce que tu dis Nickolaway

Un peu de cohérence ne nuit pas

J'ai connu des mecs de gauche qui se disaient apolitiques parce qu'ils avaient honte de voter à droite en mettant un bulletin du PS à Mulhouse.

Un peu de cohérence ne nuit pas

Remarque j'ai connu des mecs de droite... parce que Chirac... enfin bref !

Un peu de cohérence ne nuit pas !

Écrit par : pas perdus | 08/04/2009

"C'est vrai et faux en même temps ce que tu dis Nickolaway"

Tiens, je serais UMP et sarkovotant votant maintenant. J'en apprends tous les jours sur mon engagement politique.

Écrit par : Nick Carraway | 08/04/2009

Moi, je dis pareil que Nicolas, parce que c'est lui le taulier et que, pour une tournée gratos à la comète, c'est mieux !
Je suis assez d'accord avec toi sur le fait que les gens de droite se définissent la plupart du temps comme ni de droite, mais surtout pas de gauche !
Moi, je me revendique de gauche, mais d'aucun parti en particulier. D'ailleurs, mes votes fluctuent en fonction des élections. ;o)

Écrit par : Dominik | 08/04/2009

Nick,

Tu vois à quoi entraine la neutralité.

Dominik,

Tiens, oui. Au bistro !

Écrit par : Nicolas | 08/04/2009

compliment sincère !

Écrit par : Juan | 09/04/2009

Ah !

Écrit par : Nicolas J | 09/04/2009

On peut toujours dialoguer à l'infini mais ça mène à quoi ? On ne se convaincra pas, peut-être aura-t-on un léger frémissement de position à la marge mais pour des heures de papotage, à quoi bon ?
L'analyse du monde par la droite est simplement incompatible avec celle de la gauche. C'est même pour ça qu'on a créé deux camps plutôt qu'un seul à l'origine !
J'ai souvent le sentiment que les gens de droite soufrent de ne pas voir leur point de vue reconnu par tous et je leur conseille alors de passer directement à gauche : la solidarité, c'est là qu'on la trouve !
:-))

Écrit par : monsieur Poireau | 09/04/2009

Poireau,

Tu mets le doigt sur un point important : ce n'est pas que l'argumentation de "premier niveau" qui est différente entre la droite et la gauche mais aussi la manière de penser, naturellement plus globale car "collectiviste" par la gauche.

Pour caricaturer, un type de droite pensera : "il faut travailler plus (collectivement) si on veut redresser la France" alors qu'un type de gauche se posera immédiatement une réflexion sur la "production collective".

L'autre différence, peut-être, est qu'un mec avec une "pensée de gauche" pourra facilement comprendre la "pensée de droite" alors que l'inverse n'est pas vrai.

Écrit par : Nicolas | 09/04/2009

Un type de gauche doit forcément être pauvre tant qu'on y est ... Forcément puisqu'il est de gauche .

Écrit par : darcy | 14/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu