Avertir le modérateur

17/03/2009

Du pape : "le préservatif aggrave le sida".

Il l'a dit !

"Le pape Benoît XVI a estimé aujourd'hui que le problème du sida ne "peut pas être réglé" par la "distribution de préservatifs", devant des journalistes à bord de l'avion qui le conduisait à Yaoundé pour son premier voyage en Afrique.

 

"On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs. Au contraire (leur) utilisation aggrave le problème", a-t-il dit."

 

Toujours à la pointe, pépère ?

Commentaires

Il doit faire une allergie au latex.

Écrit par : Suzanne | 17/03/2009

Il doit faire une allergie au latex.

Écrit par : suzanne | 17/03/2009

Est-ce que les prêtres violeurs utilisent la capote? Sûrement: pour ne pas laisser leurs traces ADN! Ce qui n'a pas empêché l'Archevêché de Chicago d'avoir été dans l'obligation de payer près d'un demi milliard de dollars aux victimes des prêtres violeurs.
C'est pas parce que le Saint Esprit n'en portait pas que l'on doive l'imiter. Et si le beau-père violeur de la petite Brésilienne en avait porté, peut-être qu'Il n'y aurait pas de débats sur l'excommunication de sa mère et de l'équipe médicale qui a procédé à l'avortement.
Ce qui me dérange, ce n'est pas tant l'interdiction de la capote - c'est dans la politique de "protection de la vie" du Vatican- que la dialectique, je veux dire la casuistique du Pape affirmant que le port de la capote aggrave le problème du Sida!
Ma foi en prend un coup!

Écrit par : Roland Paret | 17/03/2009

N'importe quoi, c'est criminel de dire ça aux africains...

Écrit par : trek | 18/03/2009

Et pas aux autres ?

Écrit par : Nicolas | 18/03/2009

Le pape est dans son rôle en effet quand il préfère la chasteté, la fidélité au préservatif. Par contre dire que le préservatif aggrave l'épidémie relève d'un raisonnement que je ne comprends pas.

Oui pourquoi est-ce criminel de dire ça aux africains et pas aux autres ? Seraient-ils trop bêtes pour réfléchir et prendre du recul vis à vis des propos du pape ?

Écrit par : polluxe | 18/03/2009

Polluxe,

Oui, c'est criminel.

Écrit par : Nicolas | 18/03/2009

Enfin un pape avec un réservoir à connerie et le lubrifiant pour faire mieux passer tout ça !
:-)

Écrit par : monsieur Poireau | 18/03/2009

Ce type bat les meilleurs records de conneries ! Même moi et mon neurone, on arrive pas à sa cheville... Respect !

Écrit par : Mlle ciguë | 18/03/2009

et si on lisait ce qu'il a dit plutôt que des commentaires, simple non ? tout le monde ici est assez intelligent pour se faire une idée sans aller imposer ses interpretations aux autres :

dans l'avion qui emmène le pape en Afrique :
Question (Philippe Visseyrias de France 2) - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?

Réponse de Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.

N.B. Une fois qu'il a eu posé pied à terre, le pape Benoît XVI a demandé les soins gratuits pour les malades du sida dès son arrivée à l'aéroport de Yaoundé au Cameroun, mardi après midi. Un appel qui a reçu très peu d'écho. Il appelle les Africains à la responsabilité dans la lutte contre le sida.

Écrit par : Bresson | 18/03/2009

"tout le monde ici est assez intelligent" : non. Pas toi.

Écrit par : Nicolas J | 18/03/2009

Je pense que les propos du pape n'ont pas étés compris, en fait il propose une autre alternative à notre société de consommation à outrance et d'hédonisme irréfréné. Benoit XVI est le principal ennemi du monde marchand c'est pourquoi il cristalise autant de haine chez les médias. Pour le comprendre, je conseille la lecture de cet excellent article:
http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=927&Itemid=60

Écrit par : Jean | 19/03/2009

Non ! Ils n'ont pas été mal compris. C'est bien de le défendre, mais quand il dit une connerie, il dit une connerie.

Il a dit que l'utilisation du préservatif aggrave le problème, ce qui est dramatique. On est d'accord qu'il n'a pas voulu dire qu'il valait mieux ne pas mettre de capote mais sa phrase sous-entend que l'utilisation du préservatif est dangereuse.

Écrit par : Nicolas | 19/03/2009

On se sent toujours plus instruit après des commentaires aussi vaseux de pseudo-"intellectuels" athées. Vous ignorez totalement la morale chrétienne, encore moins la pensée du Pape qui vous dépasse. Bien sûr, il ne faut pas en vouloir à ce grand gourou du latex, ni aux fidèles adorateurs du préservatif. Vous sortez les mots de leurs contexte et vous en faites ce que vous voulez. Vous avez totalement occulté le message du Pape concernant les guerres inter-ethniques, la pauvreté et surtout LES SOINS GRATUITS pour tous les malades du sida. Savez vous au moins que l'Eglise Catholique est la première institution privée luttant contre le sida en Afrique (26% des malades) devant les ong (18,5% des malades) ? Le Pape en tant que Chef spirituel est porteur d'un idéal, il revient au chrétien de méditer son message et d'agir selon sa conscience. Vous renversez les valeurs, le Bon devient Mauvais, et vous ériger en dogme la valeur fausse de "pseudo-liberté sexuelle" : CESSEZ DE TRANSPOSER VOS FAUSSES MORALITES AUX AFRICAINS! Ils ne sont pas plus stupides que vous! Les Occidentaux ont toujours la croyance d'être "moderne", et ce pseudo"modernisme" nous mènera aux pires catastrophes ! Puisse Dieu vos pardonnez votre ignorance et votre manque de raisonnement.

Écrit par : arthur | 20/03/2009

Ce qui est le plus scandaleux ici, ce ne sont pas les paroles du pape, donnés ici par Mlle ciguë | 18.03.2009, mais le manque d'honnêteté intellectuelle des journalistes qui ont déformé ses propos comme par exemple Le Monde

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/03/18/le-pape-et-le-sida_1169472_3232.html

Écrit par : Michel | 21/03/2009

Quel que soit le message du pape, quelle que soit la participation de l'Eglise dans la lutte contre le sida en Afrique, ce message est et reste criminel !

Le principal vecteur de propagation du sida reste le viol des femmes et jeunes filles par des soldats, rebelles et autres enfoirés de tout genre.

S'il était possible de faire suffisament peur à ces enfoirés pour qu'il porte le préservatif, à défaut de pouvoir empêcher les viols, ce serait déjà ça de gagné sur cet ennemi qu'est le sida.

Ca ne fait que régler une petite partie du problème, ceci n'est certainement pas une excuse pour les viols. Si d'un coup de baguette magique, il était possible de tout arranger, ce serait déjà fait.

La solution "capote" en Afrique n'est certainement pas la meilleure solution, mais peut-être la moins mauvaise...

Écrit par : Loïc | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu