Avertir le modérateur

10/12/2008

Amendement Marini : rétablissons les chiffres

Mon billet sur le nouvel amendement pour supprimer la demi-part qu’ont droit à vie les parents isolés fait couler beaucoup d’encre et ça me fatigue un peu de répondre à chaque commentaire.

Je ne veux pas m’entêter à défendre M. Marini mais les commentateurs pourraient tourner sept fois leur langue dans leur bouche avant de poser leurs idées chez moi.

Parmi ces commentateurs, il y a ceux qui exposent leurs cas personnels, ou celui des voisins, ou celui de la belle-sœur de la concierge. Je vais donc répondre : oui, mais on pourrait faire pleurer dans toutes les chaumières en exposant chaque cas individuel. Il faut y penser au problème de l’aide sociale dans sa globalité. Sinon, je vais finir par parler d'une femme avec un mari alcoolique et un gamin trisomique... Vous remballerez vite vos pleurnicheries.

 

Ou alors, je vais détailler mon budget pour démontrer qu’il faudrait une loi pour que je puisse me faire rembourser la TVA sur les bières que je bois.

Parmi ces commentateurs, il y a ceux qui pensent qu’on va supprimer l’allocation « parent isolé » alors que ça n’a rien à voir. Il s’agit de savoir si on va accorder une demi part lors du calcul de l’imposition sur le revenu une fois que le môme (ou les mômes) sera élevé. Objectivement, il n’y a strictement aucune raison d’accorder cet avantage alors qu’on ne l’accordera pas à une petite dame qui se trouve veuve à cinquante balais, après avoir trimé toute sa vie…

Parmi ces commentateurs, il y a ceux qui gémissent sur ces femmes qui ont des petites retraites et qui paient des impôts. Outre le fait que j’aimerais savoir de quel montant elles sont pénalisées et qu’on m’explique en quoi ces femmes auraient mérité un avantage par rapport à toute autre méritante, notamment pour faire pleurer, ces femmes qui ont réussi à s’occuper de leurs mômes et ont une pension dérisoire car n’ont jamais dépassé 800 euros par mois,… je tiens rappeler que le problème n’a rien à voir avec les parents isolés mais qu’il concerne le faible niveau de certaines pension !

Parmi ces commentateurs, il y a ceux qui parlent d’injustice fiscale, de ces pauvres gens démunis, de ces riches qui les pompent, nanani nananère. Il faudrait qu’ils apprennent à utiliser la calculatrice à l’envers : une diminution de l’impôt sur le revenu ne profite qu’aux gens qui payent des impôts ! Un célibataire qui gagne 800 euros par mois ne paye pas d’impôt sur le revenu et n’en a donc rien à foutre d’une demi part supplémentaire. Un célibataire qui gagne 1000 euros par mois gagnera exactement 15 euros par an s’il est parent isolé. Pour 2000 euros, ça ferait 600 de gagner. Pour 4000 euros, ça en fait 2200.

Il faut arrêter de raconter des conneries.

Commentaires

Pour 2000 € ça fait 600 de gagnés, c'est vous qui l'écrivez.
Est-ce une connerie de dire que ce n'est pas anodin ou bien la connerie ce ne serait pas plutôt de dire que ça représente peanuts ?

Et si ça ne représente rien, pourquoi le supprimer au risque de gagner en impopularité ?

Écrit par : Albator | 10/12/2008

2000 euros de salaire par mois, ça n'est pas rien non plus ! Ce que je voulais dire dans mon billet c'est que les petits revenus (les démunis) ne perdent rien avec la mesure de M. Marini, contrairement à ce que prétendent mes commentateurs.

Écrit par : Nicolas J | 10/12/2008

Nicolas, tu soutiens un amendement proposé et voté par la droite !!!
Finalement, tu ne serais pas un horrible antisarkozyste pavlovien ? :)

Écrit par : authueil | 10/12/2008

Authueil,

J'ai pas dit que je soutenais, juste que l'argumentation de certains gugusses est ridicule.

Écrit par : Nicolas J | 10/12/2008

Vous avez raison, ne parlons que de généralités, oublions tous ces trentenaires que les parents portent à bout de bras car ils sont au chômage, faisons rendre gorge aux classes moyennes, tout le monde à 1000 euros sauf bien sûr ceux qui gardent des niches fiscales méprisables et de peu d'intérêt aux DOM TOM........ Les temps changent, il faut que les sénateurs maîtrisent un peu mieux la sociologie et ne pas donner dans le populisme mais c'est sans doute trop demander!!!

Écrit par : beaujean | 10/12/2008

Ca sent la droite qui s'ignore à plein nez ce papier.

Écrit par : Alfred | 10/12/2008

Ca sent le connard, ce commentaire.

Écrit par : Nicolas J | 10/12/2008

Je comprends bien ton propos Nicolas mais tu viens de mettre le doigts dans un beau merdier !

De mon point de vue, et de mon expérience ( désolé ), je ne souhaite à personne que d'elever ses gosses seuls ...

Pour moi c'est necessaire que le parent isolé, conserve la demi-part des enfants...Il le mérite et en a besoin !

Maintenant, on pourrai le faire de la sorte, maintenir cette demi-part pour le parent, jusqu'a l'imposition des enfants ( ce qui signifie qu'ils sont intégrés et donc indépendants ) et bien évidemment que cela soit le cas à l'extérieur du foyer familial ! ( j'étais imposable a 18ans, mais cela n'a pas désendetter ma mère pour autant )

Écrit par : donatien | 11/12/2008

Faut peut-être tenter de réflechir et se poser la question du bien-fondé de cette décision ,sur le plan économique. Tout en imaginant le ratio économies/impopularité. Je me demande comment Sarkosy qui est tout sauf con, peut laisser faire une idiotie pareille, source de mécontentement et peu génératrice d'économies budgétaires.

Écrit par : Petit-Jean | 11/12/2008

Don,

Je sais. Maintenant donne moi le montant économisé par ta mère avec cette demi part. N'oublie pas à qui bénéficie une réduction d'impôts : avant tout à ceux qui sont fortement imposables.

Petit-Jean,

Ils annoncent 1,7 milliards ce qui n'est pas rien, mais j'ai du mal à y croire.

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

A titre d'info :

4,3 millions de foyers sont concernés, cette demi-part leur procurant en moyenne un gain de 395 €, le plafond étant de 855 €.
Il s'agit bien d'aller chercher des économies du côté des foyers tout sauf riches, comme disait Coluche, faisonspayer les pauvres, ils sont plus nombreux.
Cet amendement est tout de même honteux pour notre pays.

Écrit par : Calo | 11/12/2008

Sauf que les pauvres ne sont pas imposables... Pour avoir un gain de 400€, il faut toucher environ 1800 euros par mois, soit près du double de la retraite moyenne des femmes.

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

Nicolas,

Tu dois comprendre que les parents isoles ont une vie particulière, semé d'embuches. Se loger avec deux gosses et un salaire c'est quasi mission impossible. Si des lors que ces personnes combatives, parviennent a redresser la barre, améliorer leurs revenus, jusqu'à a devenir imposable... c'est tant mieux.

Tres franchement, cet amendement est une casse de plus de la solidarité nationale et du rôle de l'État... Mais comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, on peut tout a fait le conditionner selon divers paramètres .

Nicolas, la famille est un sujet difficile, dans une société ou la jeunesse reconnait de moins en moins l'autorité parentale. Manipulons le sujet avec délicatesse...

Écrit par : donatien | 11/12/2008

Le seul signe extérieur de richesse de certains foyers est justement de payer des impôts sur le revenu.
L'imposition sur le revenu est trés particulière, notamment avec ses fameuses niches, souvenez-vous il y a quelques années, l'entrepreneur le plus riche de France avait réussi à ne pas payer d'impôts sur le revenu grâce à ces multiples niches. Soit-dit au passage, on ne s'attaque pas à certaines dont on sait qu'elles servent les plus nantis qui investissent...

Écrit par : Calo | 11/12/2008

Don,

Oui, la famille est un sujet difficile... surtout la sienne. Mais le problème est toujours le même : pour les gens "normaux", mettons jusqu'au revenu médian, l'avantage octroyé par la demi part est dérisoire, voire nul. C'est aux gens "confortables" qu'il rapporte !

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

Calo,

On est d'accord, mais c'est un autre problème !

Imagine un couple, les deux touches 4000 euros mais ils ne veulent pas se marier ou se pacser... Ils ont un enfant, sur la feuille d'imposition de madame, puis une fois qu'il est élevé, ils se séparent. Elle bénéficie jusqu'à la fin de ses jours de l'avantage en question ! Présenté comme ça... ça n'est pas une belle niche ?

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

On en peut pas parler de famille confortable lorsque l'on élève seul son gamin... quelque soit son revenu ( ou presque )

Mais tu as raison, chacun parle de son cas perso...signe que cette situation est traumatisante (d'une certaine façon )

Écrit par : donatien | 11/12/2008

Don,

Oui. Il est plus facile d'élever un gamin seul avec 3000 euros par mois qu'avec 1500... Et c'est celui qui aura eu 3000 euros par mois qui aura l'avantage... mais l'autre qui en aura besoin.

Mais... il est très dur de trouver un job à 3000 mois avec un gamin (même sans gamin, d'ailleurs, n'oublions pas que le salaire médian est de la moitié), donc l'avantage bénéficie principalement aux privilégiés.

Une femme qui élève seule un gamin pourra trouver un job à 1000 ou 1500 euros, au mieux, et se retrouvera avec une retraite inférieure à 1000 euros. Et donc ne sera pas imposable pour la majeure partie de sa vie "sans déclaration de môme".

A contrario, une femme qui touche 3000 euros par mois pourra avoir un enfant assez facilement...

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

Il n'y a qu'à faire ce que je préconise : interdiction du divorce pour les couples ayant des enfants.

Plus sérieusement, je veux bien admettre qu'une femme ayant élevé seul un enfant soit "méritante" (encore que je ne voie pas bien en quoi, mais passons). En revanche, je refuse que son "mérite" soit récompensé avec l'argent de MES impôts.

Écrit par : Didier Goux | 11/12/2008

Didier,

Je ne suis pas en total désaccord avec vous ! Mettons que des éléments de la vie n'ont pas à être qualifiés de méritant d'un point de vue fiscal. Un mineur de fond aura eu plus de mérite à "supporter" qu'un employé aux écritures... Ce n'est pas pour ça qu'il doit avoir une demi-part en plus !

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

Les impôts payés n'appartiennent à personne.
Ceux qui ne veulent plus en payer, qu'ils évitent soigneusement d'emprunter et d'usiter tout équipement financé grâce aux sommes récoltées par leur biais.
" Mes" impôts, "mes" impôts...Quand ça finance une augmentation de salaire du président de la république, y a pas grand monde qui râle...

Écrit par : Georges | 11/12/2008

Georges,

C'est une façon de parler ! Je suppose que politiquement, Didier n'est pas d'accord sur le fait que les impôts payés de manière obligatoire par tous les gens sauf lui servent à "ça".

On peut ne pas être d'accord, c'est une question de "pensée politique" : notre argent à mieux à faire (comme permettre l'augmentation du salaire du président).

Écrit par : Nicolas J | 11/12/2008

Si on devait arrêter de dire des conneries, il faudrait mettre fin à la plupart de nos blogs. Je m'oppose à cette mesure qui ne favoriserait que les plus riches !!!
:-)

[Je ne rajoute rien au débat, tes arguments sont justes !!! :-) ].

Écrit par : monsieur Poireau | 14/12/2008

Félicitations pour votre site, grand merci pour le partage et je partage moi aussi entièrement votre positon. Euh tout est dit, votre blog est sincèrement bien bon, j'aime votre style... C'est mon 1er commentaire ici et je reviendrai avec plaisir sur votre blog !

Écrit par : motercalo | 03/05/2010

Concernant l'article de tete de page, je préciserai simplement que peut etre la vie des parents qui ont eu des enfants n'est peut etre pas tout a fait la meme que ceux qui n'en ont pas eu. Avoir des enfants, cela dure toute la vie, ce qui veut dire que a tout moment et en particulier en temps de crise comme maintenant ou de chômage important, ou meme quand ça va bien, la maison peut etre encore remplie, éclairée, chauffée, et le frigo peut aussi avoir besoin d'être garni, les fêtes fêtées, etc...
ceci pour dire que je trouve abérant qu'on enlève ce qui constitue pour beaucoup quelque chose de juste que personnellement j'étendrais à toutes les personnes seules, sachant que le fonctionnement coûte aussi cher à un qu'à deux... à part le frigo peut etre...
Ce gouvernement enleve systématiquement les pièces des poches des gens peu fortunés, et de plus en plus des classes moyennes et il dresse les citoyens entre eux, ce qui est encore plus grave... ne tombons pas dans ces biais....

Écrit par : REDON | 05/09/2011

Ce blog est fermé, bordel.

Écrit par : Nicolas | 05/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu