Avertir le modérateur

05/12/2008

L'interpellation de Vittorio de Filippis

Cette affaire a fait le tour des blogs. C'est cet ancien patron de Libé qui a été cueilli chez lui par la police. Les blogueurs ont vite réagi, criant au scandale, à l'atteinte à la liberté de la presse, nanani, nananère, ...

C'est toujours le problème avec ce type d'affaire, quand on est blogueur, il est bon ton de surfer sur le buzz et d'avoir une réaction indignée. On en oublie de se renseigner alors qu'il faudrait parfois utiliser une certaine prudence (par exemple, hier, dans mon billet sur les mômes fouillés à l'école, j'ai basé mon préambule sur des "précautions", de type "je ne sais pas si c'est vrai").

Avec Vittorio de Filippis, on commence à entrevoir des parcelles de vérité. En fait, le gars ne s'est pas rendu à trois convocations du juge. Peut-être se croit-il au dessus des lois en tant que patron de presse (et là, c'est à nous, blogueurs, de faire gaffe : on peut être patron de libé et faire des conneries... en plus d'en écrire) ? La police a donc débarqué chez lui pour le trainer chez le juge. Ca me parait moins scandaleux...

Plus d'informations chez Elmone.

Commentaires

Oui, je dois dire que moi-même j'avais dénoncé une atteinte à la liberté de la presse. Mais colmme on dit : "il est jamais trop tard ..."

Écrit par : elmone | 05/12/2008

Moi, je n'avais pas parlé de la faire... mais je serais probablement tombé dans le traquenard.

Écrit par : Nicolas J | 05/12/2008

Tiens, quel bel article du point. Merci à vous deux, depuis le départ je pense que cette interpellation suscite l'indignation de manière démesurée, en raison de la personnalité de la prétendue "victime". Ceci dit, on sait dpeuis le début, je crois, qu'il ne s'était pas présenté à de précédentes convocations.

Écrit par : le chafouin | 05/12/2008

Ouais... A gauche, on a souvent l'indignation facile. (la chance que j'ai c'est que certains sujets me laissent de marbre).

Écrit par : Nicolas J | 05/12/2008

Ce qui est surtout troublant dans cette affaire, c'est que dès qu'une véri-importante-personne a une expérience un peu rude de la justice (quand je dis un peu rude, je veux dire la même que le justiciable ordinaire), on se rend compte que c'est vraiment in-to-lé-rable et on change la loi.
Un patron de presse arrêté à l'heure de laitier? Vite, dépénalisons la diffamation!

Écrit par : Etiam Rides | 05/12/2008

D'où l'intérêt d'être connu !

Écrit par : Nicolas J | 05/12/2008

;)

Il n'est même pas connu à part dans le petit monde des médias. Et encore.

Écrit par : le chafouin | 05/12/2008

Il n'a qu'à s'inscrire à la Star ac...

Écrit par : elmone | 05/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu