Avertir le modérateur

28/08/2008

Amis producteurs de lait

Tant que je suis à féliciter France Info, je vais parler du sujet qui fait la Une de leur site ce matin : « Les producteurs de lait très remontés contre Entremont ».

Je dois avouer qu’en bon Parisien, ces problèmes de prix du lait me dépassent largement. Je n’ai donc pas les compétences requises pour en rappeler ce qui est une raison de plus pour le faire. En effet, je dois être le seul blogueur politique zinfluent zissu d’une région productrice de lait. La Bretagne en effet est probablement la région d’Europe qui produit le plus de lait donc de fromage. Loudéac, par exemple, fournissait il y a quelques années (maintenant je ne sais pas), 18% du fromage à Raclette Français.

Quand les gens se font cette « bouffe conviviale », ils s’imaginent que le frometon provient directement des montagnes… alors qu’il a été fait à 300 mètres de la maison où j’ai passé mon enfance (ce qui explique peut-être l’odeur persistante) en plein cœur de la Bretagne.

 

Je vais donc ainsi me moquer gentiment des paysans du cru. Je dis bien gentiment car ils ne sont pas responsables de toute la conjoncture économique.

Ce sont des braves gens qui ont toujours voté à droite mais leurs parents et grands-parents avaient inventé quelque chose de très intelligent : les coopératives agricoles. Ca permettait d’unir les moyens non seulement techniques mais également financiers.

Progressivement, ils ont limité leur fibre militante à des actions coups de point pour déverser du lisier sur les préfectures et arracher des OGM selon leur intelligence politique, en oubliant une des bases du militantisme : défendre les acquis. Les coopératives sont donc parties en sucettes et ils les ont laissé acheter par des multinationales comme Entremont. Ce qui fait d’ailleurs qu’Entremont fait à peu près la loi à Loudéac, mais ça n’est pas le sujet du billet.

Ils sont donc maintenant pieds et points liés tout en défendant leurs statuts. Je ne voudrais pas cafter car je conçois que l’indépendance soit jouissive mais quand on se limite à un seul client (la coopérative du coin propriété d’un géant mondial), ça limite les ressources. A l’indépendance, vous auriez du préférer la gestion de vos coopératives et unir vos fermes en devenant salariés. Dans l’attente, continuez à espérer les subventions Européennes.

 

Et ne passez pas à l’épate suivante.

Les compagnies internationales sont rusées. Elles profitent de la fibre restant militante de certains d’entre vous pour vous encourager à racheter les coopératives et à redevenir comme aux premiers temps ! Ne tombez surtout pas dans le panneau ! Vous serez peut-être propriétaire de votre acheteur de lait, mais cet acheteur de lait n’en aura pas moins que deux clients potentiels : Entremont et Lactalis (si ma mémoire est bonne), qui auront d'ailleurs, tous les deux, l'intelligence de se partager géographiquement le marché. De même, ils vont vous encourager à produire vous-même votre fromage… mais vous n’aurez toujours que deux clients pour distribuer ce formage.

Ainsi, ces deux géants, non seulement, maîtriseront totalement leurs fournisseurs mais se débarrasseront complètement des problèmes quotidiens liés à la production : panne des camions de transport de lait, stocks d’invendus, intempéries, conjoncture économique mondiale, …

 

Mais vous serez contents, vous serez indépendants…

Argent de poche percée

Très intéressante chronique sur France Info ce matin (je vous préviens, mon prochain billet sur PLR commencera pareil) à propos de l’argent de poche. Non seulement intéressante, mais surtout humoristique, ce qui nécessite d’être salué ! Mais je suis très mauvais pour récupérer des liens chez www.france-info.com.

Je résume : les parents Français sont les plus rapiats avec leurs mômes en Europe (17€ et des brouettes en moyenne par mois, soit de quoi boire sept bières à la Comète) mais surtout le nombre de parents donnant est en baisse, comme d’ailleurs le montant donné.

Mais la chronique manquait d’un détail : le pourquoi. Je me demande si, tout simplement, les parents n’ont plus les moyens de filer du pognon à leurs gamins pour acheter des Carambars.  Le reflet de l’évolution de la société ?

25/08/2008

Rachida Date enceinte, parait-il ?

 

Ainsi en ont décidé les blogueurs et d’hasardeux journalistes : Rachida Dati est enceinte. Je suis en retard pour en parler pour une seule et unique raison : cette information n’a aucun intérêt. Néanmoins, si elle figurait en Une du Parisien, ça nous permettrait d’alimenter les conversations de bistro.

On pourrait spéculer sur le nom du père. J’aime bien ces scènes rituelle : comme je ne suis pas seulement un pilier de comptoir mais aussi un pilier de blog, j’ai souvent une longueur d’avance sur les informations politiques. Je pourrais ainsi affirmer que le père de l’enfant est Henri Proglio, le patron de Véolia. Au bistro, nul doute que personne ne connaît Henri Proglio : il n’a pas de page dans Wikipedia et dans France Soir. Je vais en créer une avec juste ça : « En août 2008, un blogueur tordu savourant son dernier jour de congés a fait courir la rumeur que Riton Imbroglio, comme on le surnommait du temps de son service militaire, serait le père de l’enfant qu’attendrait Rachida Dati. Toutefois, la mise enceinte n’ayant pas été filmée, elle n’a pas été diffusée sur les blogs ».

Ainsi, moi, je pourrais frimer avec ce type au bistro. « Mais, si, les gars, c’est le patron de Veolia ». « Ah ! Et c’est quoi Veolia ». « Heu, ben l’ancien Vivendi ». « C’est quoi Vivendi, ils ne sont pas en prison ? ». « Vivendi c’est la Générale des Eaux et non, ils sont pas en prison ». « Tiens ! Patron, tu peux nous remettre une tournée ? » « C’est la Générale des Eaux qui te donne soif ».

N.B. : je précise que j'ai bien employé le conditionnel. Le titre de billet aurait pu être "Henri Proglio, père du premier enfant de Rachida Dati, ainsi en a décidé la rumeur". A propos de Poireau, son dernier billet est encore plus sublime que les précédents. Mais il ne faut pas être Sarkozyste pour le savourer.

22/08/2008

Il est temps que ça cesse !

1790812585.jpgVoilà ce que je viens de me prendre dans la tronche dans twitter : "je me passerais bien ds beaufitudes de pilliers de bistrots que je lis sans cesse dans dans vos Twitts". La première question qui vient à l'esprit est : Pourquoi je me prends ça dans la tronche ? La deuxième question, par contre, ravive ma bonne humeur : comment un type qui vient de faire un twit pour donner la date de la fin de la guerre peut traiter les autres de beaufs piliers de bistro ? Ca en est grotesque.

Julien, il est temps que ça cesse. D'autant qu'il n'est pas absolument obligatoire que tu lises mes twits pour dire ensuite que tu en as marre de les suivre alors qu'il suffit que tu désactives l'option correspondante ? Ca en est grotesque.

Il est temps que ça cesse. Je ne blogue pas pour ça !

 

Rigolons un peu avec les jeunes pop

Les left_blogs sont décriés dans la blogosphère. C'est un groupe de discussion qui nous permet de partager des joies simples. Un camarade dont je tiens à garder l'anonymat nous communique l'adresse du blog d'un "Jeune Pop". C'est rafraichissant (à part le mot de passe qui est demandé : il faut cliquer sur annuler). Par exemple, dans le billet du 9 août (il est impossible de faire un lien direct), il nous explique que l'élection est dangereuse pour la démocratie.

On s'en fout du Caucase ! Non ?

A mon grand regret (SMILEY !), je vais faire de la publicité pour Authueil qui, à son retour de congés, donne à peu près la seule analyse qui se tienne : ce qui se passe en Géorgie, on s'en fout ! Déjà qu'on y comprend rien avec ces andouilles qui ont déclaré la guerre à la Russie et qu'on serait obligés de défendre pour différentes raison. Je vois dans la presse ce matin que d'autres coins de Géorgie demandent leur indépendance et demandent à l'Europe de les aider. Qu'ils se débrouillent ! Je vois dans la presse ce matin que la Russie gèle sa collaboration sur l'armement avec l'OTAN. Ah bon ! Ils collaboraient ?

Je vais conclure un peu comme Authueil... Dans six mois, la Géorgie aura un nouveau président dont j'oublierai le nom à peu près aussi vite que j'ai oublié celui de l'actuel.

20/08/2008

Coût de la rentrée scolaire : on se fout de nous ?

 

Le presse (et des blogueurs !) se réjouit de la baisse de quelques euros du coût de la rentrée scolaire annoncé par Familles de France. Je ne sais pas s’il faut se réjouir très vite. D’une part ce machin est bien ancré à droite et, d’autre part, il faut se donner la peine de lire tout leur communiqué qui se termine par : « N'oublions pas dans ces comptes de rentrée tous les frais annexes qui peuvent s’ajouter aux fournitures et qui ont doublé depuis 2007 : assurance (29€), association de parents d’élèves (18€) les livres (28), la coopérative (22), activités culturelles et sportives (548€). »

En gros, seules les fournitures ont baissé. C’est d’ailleurs surprenant en cette période de forte inflation. On se demande si ce n’est pas un nouveau truc du gouvernement (peut-être en accord avec la grande distribution, on appellerait ça, alors, de la manipulation) pour avoir l’occasion d’annoncer une bonne nouvelle !

En outre, je me demande si on peut accorder beaucoup de sérieux à un truc qui prétend que les assurances, les associations de parents d’élèves, les livres, la coopérative et les activités culturelles et sportives ont vu leur prix doubler !

Dans un moment d’égarement, je lis le pdf diffusé par le truc. Je fonce page 71. Le gouvernement se réjouit beaucoup d’une baisse de 7,67% des prix… mais oublie de rappeler la hausse de 8,79% de 2006. Qui était au gouvernement ?

N.B. : Ca nous fait une augmentation de moins de 6% depuis 2002, ce qui, au regard de l’inflation, n’apparaît pas beaucoup.

Il n’empêche que j’ai toujours du mal à conclure quant au sérieux de l’étude ! J’aurais plutôt tendance à penser que les chiffres 2006 et 2007 n’étaient pas sérieux ou étaient sur une autre référence. Qui peut réellement croire à de tels écarts ?

Année

Coût

Ecart

1998

166,47

1999

166,17

-0,18%

2000

168

1,10%

2001

175,62

4,54%

2002

180,39

2,72%

2003

184,79

2,44%

2004

184,73

-0,03%

2005

186,32

0,86%

2006

202,7

8,79%

2007

206,68

1,96%

2008

190,82

-7,67%

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu