Avertir le modérateur

29/05/2008

Martin P. parle des blogueurs

Voilà ce qu'il dit de moi : "La palme de la plus belle réponse à la chaine bachique lancée ici revient à Nicolas J. Nicolas est un pote kremlinois, blogueur faussement rustique, légèrement soupe au lait (et surtout à la bière), mais à l'écriture inventive, riche en bons mots de tonalité plutôt truculente et surtout pas snob, avec un regard à la fois saisissant et frappant d'évidence sur nos tribulations et autres routines quotidiennes. Son billet illustre bien ces qualités. Son diagnostic politique est de surcroit rarement pris en défaut. Le seul fléau qui le guette et auquel ces lignes ne remédieraient certes pas: la grosse tête. Son refus de franchir le périph' devrait néanmoins l'en prémunir."

Je lui donne une baffe ou je lui paye une bière ?

Des nouvelles de Bicêtre

Petit 1 : le type qui fait exploser des radars est à l’hôpital de Bicêtre. Il y a aussi une petite dame à être passée sous le bus. Est-ce mauvais pour notre image de marque ?

 

 

Petit 2 : les championnats de France 2008 de sabre ont lieu au Kremlin-Bicêtre. Est-ce bon pour notre image de marque ?

 

 

27/05/2008

Loi de Modernisation de l'Economie ? Bof.

Voilà un « PDF » du Ministère de l’Economie et des Patates Chaudes gracieusement communiqué par ma fidèle Audine.

Encore une fois, ça cache plein de bons sentiments mais chaque point est hautement critiquable.

Par exemple le point 3, prévoit de réduire le délai de paiement par la loi. C’est grotesque. Ca permet par exemple à un fournisseur de faire payer des pénalités à un client en cas de retard de paiement. Vous imaginez un petit entrepreneur porter plainte contre un client ? Et le perdre…

Encore un projet basé sur l’émotion ! Et qui relève d’une apparente totale méconnaissance des pratiques commerciales. Par exemple, dans mon boulot, il m’arrive de me faire livrer par les fournisseurs avant d’avoir passé commande (c’est une question de confiance réciproque entre lui et moi) car le délai pour l’établissement d’un contrat dépasse l’entendement ! Voilà un nouveau système pour retarder le paiement : mettre un service juridique dans la boucle pour retarder la signature des contrats.

Le point 2 est du même tonneau. Il s’agit de limiter la responsabilité d’un petit entrepreneur. Sa maison de vacances (et autres biens immobiliers ou pas) ne pourra pas être saisie s’il a des difficultés de paiement. Ainsi avec la nouvelle loi, on encourage un type qui gère mal sa boite à entrainer ses fournisseurs (dont d’autres petits entrepreneurs du secteur pas uniquement des multinationales) dans sa perte.

Toutes les mesures ne sont pas mauvaises ou bidons. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : certaines mesures semblent du bon sens… même si dans un monde libéral, faire des lois pour favoriser la négociation est amusant.

Mais je souhaite bien du plaisir à nos députés. Et aux blogs pour dénoncer toutes les fausses déclarations de nos députés.

Tiens ! La mesure 10 semble sortie du Pacte Présidentiel.

C’est dommage ! Je n’ai pas le temps de tout étudier. Il faudrait qu’on se le partage entre blogueurs gauchistes.

26/05/2008

Cafouillage de l'UMP sur les 35 heures

L’UMP tente de corriger ses bourdes sur les 35 heures. Ces dernières ne seraient plus obligatoires mais serviraient de base au calcul des heures supplémentaires et les salariés ne seraient pas obligés de les dépasser.

Houhou ! On fait quoi ?

Sinon on remet en cause les 35 heures, on supprime les exonérations de charges qui vont avec ? On fait comment pour vérifier qu’aucun patron n’oblige un salarié à faire des heures supplémentaires ? Les salariés qui veulent faire plus que 35 font comment si leur patron ne veut pas ? On fait comment pour revenir sur les points négociés lors du passage aux 35 heures : flexibilité, … ? On fait comment pour éviter les suppressions des emplois créés à l’occasion des 35 heures ?

On fait comment pour justifier un travail supplémentaire alors que nos voisins travaillent déjà moins que nous, selon l’OCDE ?

22/05/2008

Révision de la constitution : vote des Français résidant à l'étranger

L’article 9 du projet de révision de la Constitution permet aux Français résidant à l’étranger de voter en France pour les élections nationales. Comme je fais un billet dans PMA pour dire que je suis contre, il faut bien que je m’en explique.

Ma position n’est pas nationaliste. Ce n’est pas « Ah mon coco ! Tu as choisi de quitter la France ! Hé bien, quitte là, va voter ailleurs ! ». Rien à voir.

Elle est complètement antinationaliste. D’ailleurs, je suis contre cette notion de « étranger » et je ne vois pas pourquoi un type travaillant en France, résidant en France, payant ses impôts en France n’aurait pas le droit de voter ici à des élections nationales… tout simplement car il devrait être déclaré comme étant Français.

Nananère.

Je rappelle à mes trolls que le sujet du billet n’est pas le droit de vote des étrangers en France mais le droit de vote des Français résidant à l’étranger. Ce n’est pas la peine de tenir un débat qui pourrait nous faire démontrer assez rapidement la Loi de Godwin.

21/05/2008

Delanoë, libéralisme, mots

Sur PMA, j’avais fait un billet pour relayer l’appel de Valério Motta pour un peu de courtoisie dans les blogs politiques. Pas plus tard qu’hier soir, j’ai fait un billet pour expliquer ma position.

Avec la sortie du bouquin de Delanoë et le libéralisme, je commence presque à le regretter. Les copains Ségolistes vont pouvoir s’en donner à cœur joie ! Moi pas. Je ne suis pas Ségoliste. Ni Delanoiste. Ni rien d’ailleurs. Même pas Aubryiste.

Néanmoins, je vais revenir sur mon billet d’hier soir. Je remerciais Marc Vasseur pour son début d’explication sur les « courants » au sein du PS (« courant » n’est pas le bon terme car il renvoie aux vieux courants traditionnels mais je n’en ai pas d’autres en stock et j’ai la flemme de foncer chez Carrefour en chercher). Cette histoire de libéralisme me rappelle que les politiques ont un peu trop tendance à jouer avec les mots. Je sors de chez CSP où il raille le mot « libéralisme ». C’est comme l’autre jour, l’histoire de savoir si oui ou non les socialos avaient accepté l’économie de marché.

Jouer avec les mots ? Ou sur les mots ?

Ben ouais. Le libéralisme n’est pas qu’une théorie économique mais porte sur tous les sujets de sociétés.

Je conchie avec un certain plaisir le libéralisme économique et sa célèbre « loi du plus fort » qui consiste à laisser sur le trottoir les trois quarts de la population pour le seul bien être de ceux, ne crachons pas sur les mots, qui ont le plus de pognon. On pourrait même dire les héritiers pour faire hurler encore plus ceux qui se revendiquent du libéralisme… Pourtant On est bien dans une société où, pour s’en sortir, il faut avoir de la chance ou plein de blé… ou marcher sur la tête des copains.

Ou travailler ? Non ! Même pas. Si on fait 35 heures par semaine au SMIC on gagne 1000 euros… avec 40 heures, on en touche 1200 : ça ne suffit pas à sortir du trottoir. Le « travailler plus gagner plus » n’est qu’un leurre grotesque, la question n’est pas là.

Retournons jouer au loto.

Il n’empêche que dans le libéralisme, il y a aussi le mot « liberté ». Par exemple, j’ai la liberté de diffuser ce billet sur une plate-forme qui permettra de le rendre lisible dans le monde entier !

Et je ne crache pas, non plus, sur l’économie de marché qui me permet, par exemple, d’avoir cette plate-forme de blog gratuite pour partager mon avis. En fait, de mettre en concurrence deux plates-formes de blogs gratuites, mais je suis un peu tordu.

Je crache sur le « libéralisme économique » ce machin qui voudrait rendre libre de payer des impôts et supprimer le rôle et les moyens de l’état en s’en foutant royalement de l’intérêt général et du bien être de chacun !

Je vais donc lancer moi-même un appel : arrêtez de jouer avec les mots.

Arrêtez de tomber sur Delanoë avant même d’avoir lu son bouquin dès qu’il parle de libéralisme. Ou alors tombez aussi sur Ségolène Royal quand elle inscrit dans un projet de gauche le fait de faire encadrer les mineurs délinquants par des militaires.

Mais pas trois jours après avoir relayé l’appel de Valério.

On a mieux à faire que de jouer sur les mots : on a un monde meilleur à imaginer… et des élections à gagner.

OGM adoptés par SMS

Le texte sur les OGM a été finalement adopté hier. Les calculatrices et les machines à SMS ont tourné à fond !

Ca en est presque grotesque.

Le texte a été adopté par 289 voix pour. Rappelons qu’il y a 577… et qu’il faut 289 voix pour avoir la majorité absolue. C’est presque de la manipulation de vote.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu