Avertir le modérateur

11/03/2008

Vive les villes !

« Plus la ville est grande, plus la droite est faible » (source).

Cette information fraîche n’est pas surprenante mais est amusante car elle peut être interprétée de différentes manières. Je dois avouer que je ne sais pas comment.

Les gens normaux s’entassent dans les villes ? Les vieux vont vivre à la campagne ?

Commentaires

Vu l'accueil que Sarko a reçu au Salon de l'Agriculture c'est con que la plupart de ces fans soient à la campagne !

Écrit par : Gaël | 11/03/2008

Me sens vieille, d'un coup ! :-(

Écrit par : Diane | 11/03/2008

Gaël,

C'est toi qui passe les week ends à la ferme !

Diane,

Mais non...

Écrit par : Nicolas J | 11/03/2008

A voir du côté de la théorie des jeux...

Écrit par : jon | 11/03/2008

Euh, tu n'as pas mis de lien avec la source ! C'est de Jean-Pierre Raffarin et tu as honte de le citer ? :-)))

Écrit par : filaplomb | 11/03/2008

vive le pc chinois

Écrit par : Martin P. | 12/03/2008

Une hypothèse : les couches les plus populaires du pays votent à droite, depuis la quasi disparition du PC et la boboïsation du PS. Or, elles n'ont plus les moyens d'habiter dans les grandes villes, où ne peuvent résider que des bourgeois (pour faire bref). Lesquels bourgeois votent pour la gauche tendance bio (cf Paris).

Écrit par : Didier Goux | 12/03/2008

Il y a une faute dans le titre.

Personnellement, je trouve pas que ce théorème se vérifie vraiment pour l'ordre de grandeur.
Ce qui est sur par contre, c'est que dans les petits patelins l'UMP marque beaucoup de points.

J'expliquerai ça autrement :
C'est dans les petits patelins ou il n'y a pas d'étranger qu'on a le plus peur d'eux. (Hénin-beaumont, forteresse du FN, j'y ai jamais vu un noir, j'y ai pourtant été plusieurs fois).

Et c'est d'ailleurs vrai aussi aux USA, les républicains marquent des points dans l'Amérique profonde.

Écrit par : Benjii | 12/03/2008

Tiens, j'ai des réponse en retard, moi.


Jon,

Trop compliquée !

Fil,

Oups ! Voilà la source : http://www.elections-municipales.net/?p=108

Didier,

C'est une des raisons. C'est probablement une des raisons. D'un autre côté, des grandes villes ont été reprises par les cocos.

Benjii,

Il n'y a pas de faute dans le titre. Par ailleurs, le phénomène est réel (mais j'avais oublié le lien). Et comme je disais à Didier, il y a un tas de raisons...

Écrit par : Nicolas J | 12/03/2008

Nicolas, désolé, mais Benjii a raison : il y a une faute dans votre titre. Vous auriez dû écrire : "Vivent les villes" (il s'agit du verbe "vivre", antéposé, qui doit donc s'accorder avec son sujet).

Écrit par : Didier Goux | 12/03/2008

Didier,

Désolé de vous contredire sur un tel sujet, mais : non.
La langue française évolue... Ce n'est plus un verbe mais une interjection.

Vive les vacances... Par exemple !

Plus sérieusement, les deux se disent... Mais un bon petit Larousse indiquera qu'il faut dire "vive" (d'autres dictionnaires diront le contraire).

Écrit par : Nicolas J | 12/03/2008

Pour résumer, il n'y a pas de faute dans le titre... Ecrire "Vivent les villes" n'aurait pas été une faute et m'aurait fait passer pour un ringard pour des assidus du petit Larousse.

Un ringard... ou un réactionnaire ?

Écrit par : Nicolas J | 12/03/2008

Nicolas, où avez-vous vu que "vive" soit devenu une interjection ? C'est la nouvelle équipe municipale du KB qui vient de décréter ça ?

(Benjii, soutenez-moi, merde !)

Écrit par : Didier Goux | 12/03/2008

Didier,

Ouvrez un petit Larousse ou cherchez des dictionnaires sur google !

Écrit par : Nicolas J | 12/03/2008

Didier Goux,

Je reste persuadé que "vivent les villes est bon", et je doute toujours que "vive les villes" soit correct.
Mais comme je n'ai pas de petit Larousse chez moi, je me garderais bien de trop l'ouvrir ^^

Nicolas : je sais que le phénomène est réel. Mais beaucoup d'exceptions confirment la règle.
A commencer par ma ville qui n'est pas très grande mais vote a 70% PS au 1er tour de la municipale (il n'y avait qu'un tour car seulement deux listes, mais tout de même !)

Écrit par : Benjii | 12/03/2008

Un titre vu sur le site "élections municipales.net" :
"Les électeurs MoDem : un électorat décisif qui penche fortement à gauche".

J'aurais plutot mis : "Les électeurs MoDem : un électorat décisif si on veut qui n'aime vraiment pas Sarkozy".

Écrit par : Benjii | 12/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu