Les représentants CGT des salariés du centre LECLERC du Kremlin-Bicêtre ont eu la mauvaise idée de demander l’ouverture de négociations pour obtenir des augmentations. Réponse : zéro, pas un centime.

Devant cette fin de non recevoir, le délégué syndical en a informé les salariés en des termes forts, à la hauteur du mépris de la direction. Réponse de cette dernière : licenciement !

Ce dernier, salarié depuis 6 ans, sans jamais avoir démérité, se retrouve sans salaire depuis le 8 février !

LECLERC semble coutumier du fait. Un article paru dans l’hebdomadaire « Marianne » dénonce les pratiques à l’intérieur du groupe pour casser toute action syndicale, toute velléité de réclamer plus de respect et de dignité.

J’ai participé à plusieurs rassemblements devant le centre commercial, avec de nombreux Kremlinois et en présence des partis politiques de gauche, PCF, PS, MRC, LCR, LO. Tient, je n’ai pas vu les verts…

Je suis intervenu auprès de la direction du magasin afin d’obtenir de cette dernière une attitude moins violente, l’ouverture de réelles négociations et le retrait des sanctions à l’égard du délégué syndical. Cela ne doit pas être insurmontable quand on connaît les profits énormes des groupes de l’alimentation et de LECLERC en particulier.

Soutenez l’action pour faire annuler la sanction à l’égard de Christian BIANGO.

Je ne souhaite en aucune façon polémiquer avec les verts. Je prends acte de leur volonté de rejoindre l’action menée de longue date par votre Conseiller général, le comité des riverains et les maires des 3 villes concernées.

En effet, on ne sera pas trop pour mener les combats en faveur de la défense de l’environnement. Les faits sont toutefois têtus, et les résultats de notre persévérance sont là. Ce qui était annoncé comme impossible en 1996, nous l’avons rendu possible.

C’est long ! Oui car il ne suffit pas de bonnes intentions ou de déclarations pour obtenir des résultats concrets. Promis : dès le premier coup de pioche ou de pelle mécanique pour entamer les travaux, on fêtera cela ensemble et avec les verts bien entendu.